top of page
  • Photo du rédacteurDylan COTTA

Introduction à l'accessibilité web : rendre vos sites web plus inclusifs


Lorsque l'on parle d'accessibilité, on a tendance à associer spontanément ce concept à l'accessibilité physique d'un lieu. Cependant, cette notion concerne également l'accès à l'information, notamment via le web, dont certains publics peuvent être exclus lorsqu'un site web ou des outils numériques ne sont pas conçus en tenant compte de leurs difficultés potentielles.


Dans cet article, nous expliquerons plus en détail les enjeux de l'accessibilité sur Internet, puis nous indiquerons les points clés sur lesquels il faut être vigilant lors de la conception d'un site web ou d'autres outils numériques. Ergonomie, design, navigation... Coda vous aide à rendre vos sites web plus inclusifs.


Que signifie l'accessibilité web ?


L'accessibilité web est un principe qui vise à garantir que chacun d'entre nous, y compris les personnes souffrant d'un handicap (qu’il s’agisse de déficiences auditives, cognitives, visuelles ou vocales, ou encore de handicaps neurologiques et physiques), puisse utiliser un site web et y naviguer facilement.


Le défi pour les entreprises est donc de s'assurer que leurs sites web, outils et technologies sont conçus et développés de manière à ce que les personnes handicapées puissent les comprendre, les utiliser et interagir avec eux.


L'OMS estime que 16 % de la population mondiale souffre d'un handicap, soit une personne sur six. La proportion est plus élevée dans les pays en développement, car leur situation socio-économique et leur niveau de pauvreté ont un impact direct sur la santé de leurs habitants.


Le champ du handicap englobe un large éventail de troubles, qu'ils soient sensoriels, cognitifs, psychologiques ou chroniques. En France, par exemple, une personne sur cinq présente un handicap visible !


Les obstacles fréquemment rencontrés par les personnes handicapées


Tant que l'on n'est pas soi-même confronté à un handicap ou à une déficience, on a souvent du mal à imaginer la réalité du terrain. Voici les principaux obstacles régulièrement rencontrés :


  • Typographie : trop petite, difficile à lire

  • Couleurs : manque de contraste, difficilement perceptible par les daltoniens

  • Navigation : structure du site web difficile à comprendre, menus complexes, mises en page compliquées

  • Animations : pop-ups gênants, fermeture difficile (petite croix), trop de sollicitations (pour les épileptiques)

  • Langage : mal adapté, vocabulaire trop technique

  • Contenu : trop de texte, absence de visuels pour illustrer le contenu (pour les dyslexiques), impossibilité de supprimer ou de limiter le contenu multimédia lorsque c'est nécessaire


Vous pouvez évaluer l'accessibilité de votre site web, sa structure et son contenu en le testant sur différents outils, et notamment Google Lighthouse. Cet outil attribue une note à la suite d'un audit détaillé de l'accessibilité d'un site web et identifie tous les problèmes rencontrés.


Pourquoi rendre un site web accessible ?


Même si l'objectif premier est de faciliter l'accès à l'information pour les personnes handicapées, l'accessibilité peut vous apporter d'autres avantages par rapport à vos concurrents.

Un impact bénéfique sur tous les internautes

Bien que l'accessibilité s'adresse en premier lieu aux personnes handicapées, sa mise en œuvre s'avère bénéfique pour d'autres publics importants, notamment :


  • Les personnes utilisant des appareils dotés de petits écrans ou de modes de saisie différents, tels que les téléphones portables, les smartwatches ou les téléviseurs connectés.

  • Les personnes âgées, dont les capacités évoluent avec l'âge

  • Les personnes souffrant d'un handicap temporaire, comme un bras cassé ou des lunettes oubliées

  • Les personnes se trouvant dans un endroit ou une situation qui réduit les capacités de visualisation, comme la lumière directe du soleil ou un endroit où elles ne peuvent pas écouter le son.

  • Les personnes utilisant une connexion internet lente ou disposant d'une bande passante limitée ou coûteuse.

Avantages pour l'image de marque de l'entreprise

Montrer que vous vous souciez de ces questions ne peut qu'être positif pour votre image de marque auprès de votre public cible. En concevant un site dont la navigation, l'interface et le contenu sont faciles à comprendre, vous pouvez attirer et fidéliser de nombreux utilisateurs.


Les personnes handicapées qui ont une expérience positive avec votre entreprise seront également plus enclines à vous recommander à leurs proches et à leurs communautés sur les réseaux sociaux. L'accessibilité peut donc valoriser votre marque, favoriser l'innovation et vous permettre de vous démarquer de vos concurrents.

Un atout significatif en termes de référencement naturel

Les moteurs de recherche comme Google favorisent les sites qui font un effort sur l'accessibilité, car cela bénéficie à l'expérience utilisateur. Lisibilité, temps de chargement réduit, navigation simple et fluide, liens internes sans rupture... autant de points d'attention qui auront un impact sur la satisfaction des visiteurs, réduiront le taux de rebond et permettront d'obtenir un meilleur classement organique.


Un contenu clair, bien représenté par un titre de page et une structure hiérarchique liée à des balises d'en-tête, sera favorisé par Google, car il correspondra probablement à l'intention de recherche. De même, l'ajout de textes alternatifs, de textes d'ancrage ou de transcriptions de vidéos facilite la compréhension de votre contenu pour les internautes et les moteurs de recherche, et par conséquent leur indexation et leur SEO.


Comment rendre un site web plus inclusif ?




Un site web inclusif se doit : 

  • D’être perceptible.

  • D’être utilisable.

  • D’être compréhensible.

  • D’être robuste.

Être perceptible : l’importance du design

Couleurs : évitez les couleurs trop agressives ou les combinaisons trompeuses comme celles destinées aux daltoniens. N'utilisez jamais de gris clair pour le texte.


Contrastes : utilisez une couleur contrastée entre le texte et l'arrière-plan de vos boutons, CTA, liens, etc. Veillez à ce que le contraste entre l'arrière-plan et la couleur du texte soit de 4,5:1 (pour un texte de petite taille) ou de 3:1 (pour un texte de grande taille). Les utilisateurs doivent pouvoir distinguer visuellement les liens du texte environnant.


Typographie : préférez des polices de caractères faciles à lire, sans confusion, avec un espacement suffisant entre les lettres et une taille de texte de 14 à 16 px ; l'ensemble du texte du lien de navigation doit avoir une taille de 16 à 18 px. Offrez également au lecteur la possibilité d'agrandir la taille de la police.

Être utilisable : ergonomie et navigation

Navigation : structurez logiquement la hiérarchie du site et vos pages web pour faciliter l'orientation. Permettez la navigation de différentes manières, sans perdre l'information ou sa structure.


Liens : évitez d'utiliser des termes tels que "cliquez ici" et préférez un texte qui définit l'objet du lien (texte d'ancrage). Vous devez fournir des liens de saut aux utilisateurs de clavier afin qu'ils puissent naviguer directement vers le contenu principal. Prévenez les utilisateurs lorsqu'un lien les éloigne de votre site afin d'éviter toute désorientation.

Être compréhensible : contenu et médias

Structure des pages : Choisissez un titre clair et pertinent pour chaque page web, qui sera votre balise H1 et aidera à comprendre le sujet de chaque page. Veillez à concevoir une hiérarchie logique en utilisant des titres descriptifs pour le contenu que vous allez développer. Prévoyez une table des matières cliquable pour faciliter la recherche d'informations.


Textes : Veillez à ce que votre contenu soit aligné à gauche, à l'exception des titres et des sous-titres (qui peuvent être centrés ou alignés à gauche), afin de faciliter la lecture et d'aider les personnes souffrant de dyslexie. Agrémentez le contenu écrit de graphiques, d'images et d'autres illustrations accompagnées de légendes pour faciliter la compréhension.


Images : Utilisez les balises Alt pour décrire l'image de manière claire et concise (texte alternatif) et veillez à ce que les liens vers des images décrivent la destination du lien. Cela est essentiel pour les personnes qui utilisent des lecteurs d'écran pour faciliter la navigation.


Vidéos et podcasts : Pensez à les sous-titrer, à transcrire les dialogues, les narrations et les sons. Les utilisateurs malentendants doivent pouvoir mettre en pause, arrêter ou masquer automatiquement le contenu multimédia.


Formulaires : Prévoyez suffisamment de temps pour les remplir et une aide à la correction des erreurs.

Être robuste : développez votre technicité

Conception : Les pages web doivent être conçues pour fonctionner de manière prévisible. Elles doivent pouvoir être utilisées avec le seul clavier, car certaines personnes ne peuvent pas utiliser de souris.


Animations : Permettre la suppression des contenus gênants, tels que les clignotements, qui sont nocifs pour les personnes épileptiques. Évitez les fenêtres pop-up, qui sont trop intrusives et peuvent être difficiles à fermer.


Voici quelques idées de fonctionnalités intéressantes à proposer :


  • Ajoutez des fonctions de "recherche" et d'"aide".

  • Proposez des outils d'orthographe et de grammaire pour faciliter la rédaction.

  • Permettez un certain niveau de personnalisation des couleurs pour faciliter la lecture du contenu.

  • Intégrez une loupe d'écran et/ou un outil de redimensionnement du texte pour faciliter la lecture.

  • Fournissez un logiciel de synthèse vocale qui aide les utilisateurs à entendre l'information sans la lire, comme l'audiodescription, grâce à un texte alternatif que les lecteurs d'écran lisent à haute voix, fournissant ainsi le contexte des images aux utilisateurs.

  • Optimisez votre contenu pour les capacités de recherche vocale.

  • Ajoutez des boutons pour activer les formulaires sur les lecteurs d'écran.




L'accessibilité du web n'est pas seulement une obligation légale ou un exercice de conformité ; c'est un engagement en faveur de l'inclusion qui profite à tous les utilisateurs. En adoptant des pratiques de conception et de développement qui tiennent compte des divers besoins des utilisateurs handicapés, nous pouvons créer des expériences numériques qui sont non seulement plus accessibles et plus inclusives, mais aussi plus intuitives et plus agréables pour un public plus large.


Notre école de formation aux métiers du web vous aide à concevoir un site internet sur lequel tous se sentiront à l’aise. N’hésitez pas à suivre les cours Coda pour créer des espaces inclusifs et accessibles !


Comentários


Envie d'étudier l'informatique ?

Retrouvez nos cursus, les programmes, les débouchés et toutes les informatiques pratiques pour réaliser ses études en informatique chez coda

bottom of page