top of page
  • Photo du rédacteurMarin VOGLER

7 conseils pour devenir un développeur Full Stack

Dernière mise à jour : 15 mai 2023



Les développeurs informatiques sont aujourd’hui essentiels dans la société, ils sont présents dans toutes les entreprises et dans tous les secteurs. Peut-être que votre oncle, votre cousine, votre voisin vous répète que c’est LE métier auquel il faut se former. Alors vous voilà à vous renseigner sur comment devenir un développeur full stack.


Décortiquons un peu ensemble les infos et les intox au sujet du métier de développeur full stack.


Le développement web est facile. Le full stack ne l'est pas.


Entrer dans l'industrie du développement web est relativement facile aujourd'hui, mais surfer sur la vague des technologies en tant que développeur full stack, ça n’est pas pour tout le monde. En fait, beaucoup disent même que c'est un mythe ! Dans un environnement de travail toujours dynamique, où trop de nouvelles technologies sortent trop rapidement, maîtriser toutes ces technologies sembles difficile, voire impossible.


Pour être un développeur complet, vous devez connaître toutes les technologies front et back. Cela vous demande donc de connaître tous les langages de programmation. Ou du moins les plus utilisés. Vous devez être capable de travailler avec tout, des bases de données aux interfaces utilisateur, en passant par tout ce qui se trouve entre les deux. Mais est-ce vraiment possible ? Est-il irréaliste d'attendre de quelqu'un qu'il soit bon dans tous les domaines ? Une entreprise aura-t-elle toujours besoin de différents experts pour mener à bien des projets ?


Voici quelques conseils et astuces qui vous permettront d'atteindre le stade ultime du développeur, devenir un développeur "full stack".


Conseil n°1 : Trouvez votre niche


La plupart des grands succès commencent par le fait de savoir où l'on veut aller. Le full stack demande de savoir identifier où vous voulez exceller et ensuite créer le chemin qui vous y mène.


Premièrement : identifiez les besoins de l'entreprise et du client.


Et deuxièmement : trouver le domaine qui vous intéresse. Les technologies Web - telles que JavaScript - par exemple, constituent aujourd'hui une voie très lucrative pour beaucoup de développeurs. Si vous vous intéressez vous aussi à ce domaine, votre stack technique comprendra, par exemple, HTML, CSS, JavaScript, des langages de programmation polyvalents, des systèmes de base de données, des connaissance en serveur Web, des compétence en déploiement, des systèmes de paiement et un système de contrôle. Ces éléments vous permettront d'aller très loin sur la niche qui vous intéresse.


Conseil n°2 : Un langage à la fois


Une fois votre objectif fixé, vous devez ensuite vous concentrer sur les technologies dont vous aurez besoin pour votre stack.

Là encore, la plupart des développeurs essaient d'apprendre tout ce qu'ils peuvent. Or, c'est non seulement un travail de titan, mais même une tâche impossible compte tenu de l'éventail des technologies disponibles et des limites de la mémoire humaine.


Ce que vous devez faire alors, c'est vous concentrer sur l'apprentissage de quelques technologies importantes. Pas d’inquiétude si vous ne connaissez pas tous les langages de programmation à usage général. Vous pouvez choisir d'apprendre soit Python, soit Ruby, soit PHP. Vous pouvez d’ailleurs consulter cet article sur les meilleurs langages de programmations à apprendre.


Conseil n°3 : Maîtrisez les fondamentaux


On apprend ça dès nos premiers pas dans une école : lorsque l’on maîtrise les fondamentaux, tout le reste devient facile. Un développeur complet doit être à l'aise à la fois avec le back-end et le front-end du développement logiciel.


La base de la plupart des sites web est un mélange de JavaScript et HTML/CSS, donc en premier lieu, renforcez vos connaissances dans ces domaines.

Pour savoir si vous êtes bon, testez vos compétences en créant des pages de base pour vous présenter ou présenter vos projets.


JavaScript, bien qu'il s'agisse d'un langage de programmation à part entière, est hyper important, puisque 99 % de toutes les applications Web utilisent JavaScript sous une forme ou une autre.


Et surtout, vous devez être capable de créer le lien entre chaque pièce du puzzle. Il ne s'agit pas de connaître tous les éléments de façon isolée, mais de relier les points entre eux.


Conseil n° 4 : Couteau suisse x Expert de son domaine


En apprenant de plus en plus de choses, vous verrez qu'il est difficile d’être bon partout. N'abandonnez pas. En fait, c'est là que la plupart des développeurs échouent, en essayant de maîtriser trop de choses.


Ce que vous devez faire, c'est vous habituer à travailler avec toutes les technologies clefs précédemment citées. Ce niveau de confort s'améliorera avec l'expérience pratique. Pendant ce temps, faites d'une technologie votre principal centre d'intérêt.


Cela vous donnera un avantage sur vos concurrents et vous permettra d'obtenir des résultats exceptionnels. Cependant, choisissez judicieusement votre spécialité en fonction des besoins de vos clients.


Conseil n°5 : Se former avec des professionnels


Même si vous maîtrisez certains langages, vous devez suivre une formation poussée pour avoir une maîtrise des fondamentaux.


Pour ça, envisagez de suivre une formation de 3 à 5 ans en privilégiant l’alternance qui vous permettra de connaître à la fois la théorie et de maîtriser la pratique en entreprise (en plus vous recevrez un salaire et les frais de scolarité sont pris en charge par l’entreprise).


Évitez les formations trop courtes qui vous promettent de passer de 0 à expert en 6 mois, il sera difficile pour vous de convaincre une entreprise de vous employer en sortant de ces formations.


Conseil n°6 : Construire un réseau


La meilleure façon de rester pertinent sur le marché est de rester à jour. C'est même le seul moyen. Pour cela, créez un réseau d’amis développeurs qui vous challengeront constamment et vous updateront sur les nouvelles technologies.


Là encore, le fait de suivre une formation permet de créer ce réseau d’amis qui évoluent dans les mêmes sphères professionnelles que vous. Chez Coda, nous organisons chaque années des surf camps, ski camps et sauts en parachute pour nos promos afin de souder les liens entre les étudiants.


Conseil n°7 : Lancez des projets persos


En tant que full stack, vous devez être capable de voir, de sentir et d'expérimenter le produit final à destination du client. Vous devez être en mesure de le construire en autonomie.


Pour cela, pas de recette miracle, il faut construire quelque chose par vous-même.


Apprenez à coder avec un but précis, un produit en tête. Cela peut être un site web, un jeu vidéo, une app mobile ou un logiciel mais le but principal est d’être capable d’aller le montrer avec fierté à un client.


Conclusion des conseils pour les développeurs full stack


Le chemin pour devenir un développeur full stack prendra du temps. Il ne s'agit pas seulement d'apprendre diverses technologies front et back. Il s'agit également d’avoir une compréhension fine de ses domaines pour rendre fluide la communication entre les deux. Vous devrez faire preuve de patience et abnégation pour y parvenir. Vous devrez réellement avoir envie d'apprendre.


Soyez persévérant et ne perdez pas votre objectif de vue. On dit que le moyen le plus rapide d'apprendre quelque chose est de prendre du plaisir dans le processus. Amusez-vous chaque jour et vous y arriverez ! Si vous souhaitez en savoir plus sur ce que Coda propose pour former des développeurs full stack, c’est par ici.


Vous pouvez également nous écrire à contact@coda.school


À bientôt 👋





Comments


Envie d'étudier l'informatique ?

Retrouvez nos cursus, les programmes, les débouchés et toutes les informatiques pratiques pour réaliser ses études en informatique chez coda

bottom of page